Serge-Papa-Diop-2018 -01b

Serge St-Arneault et Papa Diop devant la porte d’entré du Centre Afrika.

Par Serge St-Arneault

À Montréal, la fête du sacrifice Aïd al-Adha débute dans la soirée du 21 août. Elle coïncide avec le point culminant du pèlerinage à La Mecque. Pour ceux qui n’accomplissent pas le pèlerinage, cette fête est marquée par une prière suivie par le sacrifice d’un animal ; pour ceux qui se trouvent à La Mecque, le sacrifice constitue le rite final du pèlerinage.

Au Sénégal, cette fête porte le nom de Tabaski. Je me suis donc rendu au restaurant sénégalais ‘Chez Khady’ situé au 850 Décarie à Ville Saint-Laurent, à deux pas du métro Côte Vertu à l’invitation de Papa Diop, un ami et collaborateur du Centre Afrika depuis plus de 20 ans.

Au menu; viande de chèvre, riz et banane plantain avec sauce piquante. Opportunité d’échanger cordialement en visionnant des photos prises au Sénégal.

En sortant du restaurant, moi habillé avec une gandoura algérienne et un burnous et Papa Diop avec son boubou, nous avons rencontré deux policiers en vélo sur la rue Décarie. Sans hésiter, Papa Diop leur a adressé la parole.

Serge-Papa-Diop-2018 -06b

Serge St-Arneault et Papa Diop célébrant la tabaski.

─ « Vous voyez! Nous militons pour le dialogue interreligieux. Lui est catholique et moi musulman. Nous fêtons la Tabaski ensemble. »

Et eux de répondre :

─ « Nous vous souhaitons bonne fête. »

C’est ce que nous partageons avec tous nos frères et sœurs sénégalais ainsi que leurs familles et amis.

Notez que le 15 septembre se tiendra la première édition du forum des compétences de la Diaspora Canado-Sénégalaise au Centre Afrika. À cette occasion, sera projeté un film intitulé « Comme un caillou dans la botte » narrant la dure réalité des migrants sénégalais dans la fabuleuse ville de Florence en Italie. Bienvenue!

Serge et Papa Diop 02