Vers une respectueuse neutralité religieuse.

L’auteur, Serge St-Arneault, est prêtre missionnaire catholique et directeur du Centre Afrika de Montréal. Il est originaire de La Tuque. Le carrefour des lecteurs est souvent révélateur d’une rage contre l’héritage de l’Église Catholique doctrinaire; « J’ai reçu une influence des femmes voilées et d’un homme en soutane et col romain par qui j’ai été endoctrinée … Lire la suite Vers une respectueuse neutralité religieuse.

Les temps changent

Par Serge St-Arneault, M.Afr, 28 décembre 2021 Notre récente évolution sociale Je vous parle d’un temps que les moins de 60 ans ne connaissent pas. Ma génération dite des bébés boomers a vécu la fin d’une époque; celle d’une société canadienne-française tricotée serrée peuplée de familles nombreuses, catholiques et francophones. Jusqu’à mes dix ans, la … Lire la suite Les temps changent

De quel paradoxe les Québécois sont-ils champions?

Par Serge St-Arneault Extraits d’un texte d’opinion de Denise Bombardier publié dans le Journal de Montréal le 5 février 2021; Les Québécois, champions du paradoxe : Les Québécois sont de sacrés farceurs. Ils aiment se présenter comme un peuple jovial. Ils s’affichent différents des autres et ils sont les champions du paradoxe et de la contradiction. Ils … Lire la suite De quel paradoxe les Québécois sont-ils champions?

Enseignants: quelle est la source du problème dans le port de signes religieux?

Serge St-Arneault, Directeur du Centre Afrika de Montréal Contrairement aux Canadiens, un récent sondage Léger indique qu’une majorité de Québécois s’opposent au port de signes religieux chez les enseignants. Un aspect intéressant de ce sondage est que cette majorité atteint 73% chez les 55 ans et plus. Leur position est très claire: c’est «inacceptable». Dans une entrevue avec … Lire la suite Enseignants: quelle est la source du problème dans le port de signes religieux?

Critique inspirée de l’oeuvre de Guy V. Amou; JE NE SUIS PAS UN EXILÉ.

À la mémoire de Guy Vignon Amou. 1959—2018 «  Va dans les terres au plus profond et vois la véritable Afrique.Tu trouveras ton cœur caché, ton âme ancestrale et silencieuse. » (Abioseh Nicol) LE PREMIER ACTE La trame de fond de cette œuvre1 est tout à fait d’actualité. Le premier acte met en relief les préjugés … Lire la suite Critique inspirée de l’oeuvre de Guy V. Amou; JE NE SUIS PAS UN EXILÉ.