LE MONDE EN SOI : un tableau du peintre Gabriel Landry dédié à la Paix dans le Monde et à la Protection de l’Environnement

Longueuil, le 17 septembre 2021

Désireux de souligner l’édition 2021 des JOURNÉES DE LA PAIX qui se déroulent sur 12 jours, soit du 21 septembre au 2 octobre, le peintre Gabriel Landry vient de réaliser un tableau qu’il dédie à la Paix dans le Monde et à la Protection de l’Environnement.

LE MONDE EN SOI : tableau du peintre Gabriel Landry, soulignant l’édition 2021 DES JOURNÉES DE LA PAIX qui ont lieu du 21 septembre au 2 octobre. L’artiste dédie cette œuvre à la Paix dans le Monde et à la Protection de l’Environnement.

Revenant sur ce qui lui a servi de source d’inspiration pour réaliser ce tableau, l’artiste s’exprime en ces termes : « Toute l’eau de la Terre, dit-on, est concentrée dans une seule goutte d’eau. Dans cet esprit, on peut aussi dire de l’humanité toute entière, qu’elle est concentrée dans un seul être humain. Voilà ce qui m’a inspiré ce tableau qui a pour titre LE MONDE EN SOI et que je dédie à la Paix dans le Monde et à la Protection de l’Environnement ». Ce à quoi il ajoute à sa réflexion personnelle ces paroles de la militante du Green Belt Movement et Prix Nobel de la Paix 2004, Wangari Maathai : « « La Paix sur Terre dépend de notre capacité à protéger notre environnement », ce qui, plus que jamais, en 2021, semble bien être le cas » ».

Quant aux divers éléments qui composent son tableau, Gabriel Landry, tout en laissant à chacun.e le soin d’y aller de sa propre interprétation, propose quelques pistes de réflexion que l’on peut lire comme suit :

« La Femme est l’avenir de l’Homme », a écrit le poète Louis Aragon dans ce vers célèbre devenu maxime. D’où la présence, dans ce tableau, d’une femme enceinte…  de la Terre et ses continents.

Tout comme le Soleil se lève sur un nouveau jour, cette femme, symbolisant « notre mère la Terre » et l’humanité toute entière, s’apprête à donner naissance à un monde nouveau, celui de la planète verte!

La scène se déroulant sous le regard de l’oiseau, celui-ci symbolise l’amitié des dieux envers les hommes. Ici, en l’occurrence le retour de la cigogne, laquelle, outre le fait qu’on lui prête le pouvoir, par son seul regard, d’être la cause de la conception, correspondrait au réveil de la nature.

Enfin, contrairement à la Belle-de-nuit, cette fleur qui s’ouvre la nuit et se referme au lever du jour, puissions-nous, 24 heures sur 24, ces milliards d’humains que nous sommes, le jour comme la nuit, individuellement et collectivement, porter LE MONDE EN SOI.

Pour la Paix dans le Monde et la Protection de l’Environnement, comme le dit si bien le proverbe africain : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

On peut visiter le site de l’artiste au www.gabriellandry.com

Source : Gabriel Landry. Tél. : 450 445-3649 Cell. : 514 894-0440 –Courr. : glandry@gabriellandry.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s